Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"


23 mars - 12 mai 2018

Angela, Angela Scheirl, Angela Hans, Angel Hans, Zeze Hans, Ah, A A A A, Hans Scheirl, Hans, Hansi, Hansda, Hans von S/hit, Scheirl, Ashley Hans Scheirl est née à Salzbourg (Autriche), en 1956, elle vit à Vienne. Son travail des années 1990 au sein de la scène underground Butch (working class campness) de Londres a contribué de manière significative au développement d'une pratique conceptuelle en échange constant avec la scène viennoise, par le biais des techniques du film expérimental, de la peinture, de la sculpture, des actions dans l'espace public, de la performance, de la musique, sans hiérarchie des genres. En effet, dans la pratique de l'artiste, ces « techniques disciplinaires » - pour reprendre une terminologie foucaldienne qui entend l'organisation des savoirs ou des pratiques en genres distincts et isolés les uns des autres - sont réunies pour fonctionner sur le modèle d'une sexualité lesbienne et queer. Ce transitionisme d'une catégorie des beaux-arts vers une autre s'accompagne pendant ces années d'errance de l'artiste entre Londres, Vienne et New York d'une métamorphose de son propre corps, aidée par l'injection de testostérone. Son nom propre en mutation témoigne de ce devenir constant qui ne se fige jamais vraiment. Son récent accomplissement personnel dans l'usage de la peinture, après de nombreuses expériences menées avec une caméra super 8 ou vidéo, a encouragé Angela devenue Hans à transformer son allure masculine par une nouvelle phase d'émancipation en devenant Ashley, une peintre qui soigne son apparence androgyne.

Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Ashley Hans Scheirl,
© Photo Ernst Herold, 2016

L'exposition « Exhibitionist Testicle Inject Jet » à la galerie Loevenbruck de Paris, dévoile de récentes œuvres de Ashley Hans Scheirl, artiste autrichienne qui a fait de l'exploration de l'identité personnelle et de l'ambiguïté sexuelle le sujet et le moteur de l'ensemble de sa pratique, entre vidéo, peinture et performance.

L'exposition « Exhibitionist Testicle Inject Jet » consacrée à Ashley Hans Scheirl à la galerie parisienne Loevenbruck présente des œuvres récentes de l'artiste autrichienne qui depuis les années 1980 explore l'identité personnelle à travers la vidéo, la peinture et la performance.

Chez Ashley Hans Scheirl, exploration identitaire et création ne font qu'un

L'exposition, première entièrement dédiée au travail d'Ashley Hans Scheirl en France, dévoile une sélection d'œuvres réalisées pour la documenta 14. Ces nouvelles œuvres s'inscrivent dans la continuité d'une démarche artistique qui a toujours été entièrement consacrée à l'exploration, la remise en question et la déconstruction de l'identité personnelle.

Les nouvelles peintures, sculptures, installations, vidéos et performance d'Ashley Hans Scheirl constituent les dernières formes d'expression d'un parcours mêlant intrinsèquement art et biographie qui a débuté dans les années 1980-1990 avec ses premiers films conceptuels à la croisée du cinéma expérimental, de la performance et de la musique qui exploraient l'identité lesbienne et l'ambiguïté sexuelle.

Ashley Hans Scheirl, de la transsexualité à la transdisciplinarité

Le passage d'Ashley Hans Scheirl à un nouveau médium artistique, la peinture, suit son évolution identitaire : œuvrant désormais sous le nom d'Hans Scheirl, il se livre à une métamorphose physique et s'affiche en tant qu'homme. Ainsi se déroule un parcours où exploration identitaire personnelle et création ne font qu'un. Ashley Hans Scheirl se présente comme un individu et un artiste « trans », dans tous les sens du terme : transsexuel et transdisciplinaire.

Les dernières œuvres d'Ashley Hans Scheirl associent des peintures aux teintes crues où se conjuguent abstraction et fragments de corps évocateurs comme Libidinal Detachment, Investor's Marble Fever et Fat Finger Melancholy, des installations mêlant peinture, vidéo et objets comme Golden Shower (L'Origine du Monde). Ayant atteint l'accomplissement dans la peinture, Hans Scheirl s'est à nouveau libéré de son identité sexuelle et, redevenu femme, se fait appeler Ashley Hans Scheirl, une autre combinaison à partir de son nom officiel, Angela Scheirl.

Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Ashley Hans Scheirl, Glamour of Anal Narration, 2016. Peinture, acrylique sur toile. 175 x 110 cm

Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Ashley Hans Scheirl, Balancing Priorities, 2016. Peinture, acrylique sur toile. 125 x 175 cm

Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Ashley Hans Scheirl, Intergalactic Dis_Count Elegance, 2016. Peinture, acrylique sur toile. 175 x 110 cm

Vernissage d'Ashley Hans Scheirl "Exhibitionist Testicle Inject Jet"
Ashley Hans Scheirl, Fat Finger Melancholy, 2016. Peinture, acrylique et huile sur toile. 125 x 175 cm
Location: Galerie Loevenbruck
6, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 10 85 68
Fax : +33 (0)1 53 10 89 72
Mail : contact@loevenbruck.com
Internet Site : www.loevenbruck.com
Date: Thursday, March 22, 2018
Time: 18:00-21:00 CET

id : 92978


Top