Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Samuel Hoppe "Zone Supérieure"


Fringe Gallery Paris
106 rue de Turenne, 75003 Paris

Exposition de photographies de Samuel Hoppe

du 19 mars au 30 avril 2018

Vernissage le 25 mars 2018 de 15h à 17h30

(...) Pourtant, à ces effets d'orage et à ces gorges dramatiquement enclavées, à ces vues où tout est furie, la montagne, plutôt hégélienne en vérité, oppose une sorte de retrait compact et silencieux. On le perçoit, mais bien trop furtivement, à travers les hublots des avions, mais c'est seulement lorsqu'on a dépassé les derniers alpages et les ultimes sapins, lorsqu'on est parvenu, à pied, à ces espaces où la montagne, livrée à elle-même, apparaît dans sa nudité de fabrique rugueuse, que l'on peut dire l'avoir rejoint. Ici la promenade se tient en équilibre entre le bucolique, qui a été abandonné, et une dimension sportive d'effort ou d'exploit, qui finit toujours par occulter la montagne elle-même. Tel est l'étroite crête (ouvrant sur une immense étendue) où Samuel Hoppe a choisi de se tenir pour capter l'esprit de la montagne et qu'il le fasse en noir et blanc ou en couleurs, ce qui le requiert, ce n'est rien d'autre, donc, que la violence avec laquelle la montagne se déclare et s'assume, sans emphase, comme un triomphe lent, et comme cette puissance paradoxale qui veut que ce soit ce qui monte le plus haut en direction du ciel qui incarne avec le plus de force la pesanteur terrestre. (...)

Jean-Christophe Bailly


La marche est indissociable de la pratique photographique de Samuel Hoppe. C'est en parcourant les montagnes, notamment les Alpes suisses et les Alpes françaises du nord, au-delà de la limite de la végétation, dans la zone supérieure, à la recherche d'endroits où le minéral dispute le territoire à la glace où le Soleil coupe autant que le froid où les nuages sont au bout des doigts où l'Homme n'est pas vraiment le bienvenu qu'il vise à photographier comment le site devient paysage. Seule la vitesse de la marche offre d'appréhender la stupeur et la beauté de la montagne. Il n'y a rien de descriptif dans les photographies de Samuel Hoppe. Le recul des glaciers, l'immensité de certains cônes de déjection ou encore la façon dont la croûte terrestre s'est déchirée, plissée ou a rompu pour monter dans des faces nord interminables n'est pas le sujet même. Le désir photographique de Samuel Hoppe est de faire devenir paysage, donc de rendre visible son expérience sensible de la nature, un amas de rochers laissés là par le recul de la glace, les couleurs de cet amas, la puissance tranquille et animale de l'eau gelée arrachant des morceaux à la Terre elle-même pour les rouler vers les vallées. L'ambition photographique de Samuel Hoppe est poétique. Loin de tout éloge de la conquête des cimes le livre Zone supérieure dessinent une cartographie sensible de la montagne.
Samuel Hoppe est né en 1973, il vit à Paris.

www.samuelhoppe.fr
https://www.facebook.com/samuel.hoppe.5
https://www.instagram.com/samuelhoppe/

Vernissage de Samuel Hoppe "Zone Supérieure"
Location: Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Date: Sunday, March 25, 2018
Time: 15:00-17:30 CEST

id : 93035


Top