Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"


avec une performance de Kaori ito sur une musique de Peter Corse





Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"

Exposition du 16 octobre 2018 au 17 février 2019

Pour sa onzième édition d'art contemporain, le château de Versailles invite Hiroshi Sugimoto cet automne dans un nouveau lieu emblématique. L'artiste japonais investira les jardins du domaine de Trianon où il conviera art, architecture et spectacle vivant.

Depuis 2008, le château de Versailles organise une exposition consacrée à un artiste français ou étranger. Jeff Koons en 2008, Xavier Veilhan en 2009, Takashi Murakami en 2010, Bernar Venet en 2011, Joana Vasconcelos en 2012, Giuseppe Penone en 2013, Lee Ufan en 2014, Anish Kapoor en 2015, Olafur Eliasson en 2016 et l'exposition collective Voyage d'Hiver en 2017 : tous ces artistes ont établi un dialogue original entre leurs oeuvres, le château et les jardins de Versailles. Invité pour cette année 2018, l'artiste japonais Hiroshi Sugimoto a choisi de présenter ses oeuvres dans le domaine de Trianon dédié à l'intimité des souverains, et plus particulièrement le Petit Trianon, les fabriques et les jardins.

Créé par Louis XIV qui y fit construire un château de marbre, aujourd'hui appelé le Grand Trianon, le domaine est ensuite transformé par la reine Marie-Antoinette qui trouve au Petit Trianon un refuge aux contraintes de la cour de Versailles. Elle y fait aménager un jardin de style romantique agrémenté de fabriques, d'un théâtre et ensuite d'un hameau.

Convier Hiroshi Sugimoto à Versailles c'est y accueillir l'éclectisme qui fait la singularité de ce grand artiste japonais. En s'installant à Trianon, Sugimoto porte un regard contemporain, pour la première fois, sur ce domaine auquel ses résidents successifs, de Louis XIV à Napoléon, de Marie-Antoinette à Louis-Philippe, ont apporté les créations de leurs temps. En cette année « Japonismes », Sugimoto illustre à Versailles qui les a souvent symbolisés, les liens culturels entre le Japon et la France, déclare Catherine Pégard, présidente de l'Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles.

"Ma carrière artistique a débuté avec la photographie, un travail en deux dimensions. Après des années passées à exposer mes photographies dans des galeries aux espaces difficiles à utiliser, j'ai décidé de devenir architecte pour créer des espaces tridimensionnels qui servent les artistes. Mon intérêt s'est ensuite tourné vers le spectacle vivant, qui ajoute à l'espace une quatrième dimension, le temps. Loin d'aller vers l'harmonie, comme on pourrait raisonnablement s'y attendre, ma carrière artistique semble s'orienter vers le désordre. Reconnaissant de l'opportunité qui m'est offerte de présenter une exposition in situ à Versailles, j'ai soigneusement réfléchi à l'artiste que je suis devenu et à comment je pourrais y intégrer toutes mes activités de manière cohérente", explique Hiroshi Sugimoto.

Commissariat
Alfred Pacquement, commissaire pour l'art contemporain à Versailles
Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Vue aérienne du Temple de l'amour au domaine de Trianon
© château de Versailles / Thomas Garnier

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto devant le Belvedère au domaine de Trianon

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto devant le Belvedère au domaine de Trianon

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, simulation de Surface of Revolution, photomontage (photographie originale / original picture © Tadzio), 2018, Courtesy de l'artiste

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Louis XIV, 2018
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Napoléon Bonaparte, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Voltaire, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Benjamin Franklin, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Diana, Princess of Wales, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Elizabeth II, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Charles I, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Duke of Wellington, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Queen Victoria, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco) © Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Salvador Dalí, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Fidel Castro, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Emperor Hirohito, 1999
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Norma Shearer, 1994
Tirage argentique, 119.5 cm x 149
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, Londres / London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco) © Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Hiroshi Sugimoto, Petit Théatre de la Reine, Versailles, 2018, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l'artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Glass Tea House Mondrian, dessin préparatoire
Commissionnée à l'origine par Pentagram Stiftung pour LE STANZE DEL VETRO, Venice, 2014. Architectes : Hiorshi Sugimoto + Tomoyuki Sakakida / New Material Reasearch Laboratory. Courtesy de l'artiste & Pentagram Stiftung

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"
Glass Tea House Mondrian, simulation, Bassin du Plat Fond, Versailles, 2018, commissionée à l'origine par Pentagram Stiftung pour LE STANZE DEL VETRO, Venice.
Architectes : Hiorshi Sugimoto + Tomoyuki Sakakida / New Material Reasearch Laboratory. Courtesy de l'artiste & Pentagram Stiftung

C'est la première fois qu'un photographe s'installe à Versailles. Il semblait indubitable qu'un photographe puisse incarner la modernité, l'année où se dévoile l'exposition gigantesque de Louis-Philippe qui devait transformer la résidence des rois en un musée montrant au monde les rebonds de l'histoire de France.

Saviez-vous que Louis-Philippe voulait recréer Versailles à travers un livre d'images au moment même où naissait la photographie et une nouvelle narration historique. Vous n'êtes pas sans savoir que 2018 note le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon. Cette exposition est un mariage original entre les deux culture à l'image de cette maison de thé et de ces fabriques dissimulées qui fait écho à ce lieu où Marie-Antoinette aimait s'isoler des bruits de la Cour.

Cette exposition investit différents espaces au sein du Domaine de Trianon. Le Petit Trianon, le Belvédère, le Théâtre de la Reine, le Pavillon Français, le Bassin du Plat-Fond et le Grand Trianon se transforment en écrin pour accueillir les personnages fictifs et oeuvres contemporaines du maitre.

A travers son exposition, Hiroshi Sugimoto restaure à sa façon les ombres des personnages qui ont hantés ces lieux. Pour ce faire, il utilise des photographies de mannequins de cire. Après une visite révélatrice au Musée Tussaud à Londres en 1994, l'artiste photographie depuis les tyrans, souverains, puissants et artistes de ce monde en version immortalisée.

Outre la photographie du mannequin de cire de Louis XIV conservé au Château ou celle de Marie-Antoinette incarné par Norma Shierer, Hiroshi Sugimoto a choisi d'installer des personnages qui sont venu à Versailles comme Salvador Dalí, Fidel Castro ou encore La Reine Victoria.

Mais l'artiste ne s'arrête pas à la photographie. Il diversifie son art en abordant l'architecture. A Versailles, l'artiste réinstalle la Maison de thé Mondrian montrée à Venise dans le cadre de la Biennale d'architecture. Elle prend place au centre du Bassin du Plat-Fond dans la perspective du Grand Trianon. Modernisme et tradition se marie sur cette oeuvre.

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"

Vernissage de l'exposition "Sugimoto Versailles - Surface of Revolution"


Location: Château de Versailles
Place d'Armes
78000 Versailles
M° Gares SNCF de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 30 83 78 00
Mail : direction.public@chateauversailles.fr
Internet Site : www.chateauversailles.fr
Date: Sunday, October 14, 2018
Time: 19:00-21:00 CEST

id : 98016


Top