Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Martin d'Orgeval "SUR FACE"


Du 3 novembre 2018 au 12 janvier 2019

Martin m'a demandé de jeter un œil à sa collection de visions, en format réduit, sur une table de bar.
Ce que j'écris ici sont les impressions laissées sur une personne peu impressionnable.

Mais où voit-il cela ? A quels endroits ces photographies existent-elles ? Je parcours le monde depuis plus longtemps que lui et je n'ai rien rencontré qui ressemble, qui me rappelle les manifestations de ces surfaces.
Ce sont des expressions de la matière qui se révèlent à lui en disant : voilà ce que je suis. Mais elle ne le dit qu'à lui, à sa pupille.
Son premier talent est qu'à ce moment-là, avant le déclic, Martin se rend compte que la matière se révèle à lui.
"Voix du silence subtil": Elia le perçoit et sait immédiatement que la divinité lui chuchote quelque chose.
Martin voit la poussière autour des choses, il les recouvre de cellules de lumière. Je le soupçonne de percevoir les photons.
Il reconnaît l'instant. Avant de comprendre ce qu'il fait, avant de connaître le résultat de sa mise au point, Martin reconnaît. Ce n'est pas une inversion du cours du temps, reconnaître avant de connaître.
C'est l'éclat d'un sanglot qui jaillit dans le crâne d'un poète qui soudain anticipe sa propre poésie. Il la reconnaît avant de l'écrire et avant de la connaître.
Il y a, ici, des révélations venant de la matière à quelqu'un qui l'écrit avec lumière. Photo-graphie, on sait que ça veut dire en grec : lumière-écriture.
Martin écrit la matière avec le brouillard, avec les phares d'une voiture, avec la poussière, avec une aurore boréale. Rien que ces mots pourraient être les ingrédients de vers dédiés à la lumière.
Face à ces œuvres, je ne veux pas savoir si elles sont exécutées suite à une longue étude ou une inspiration foudroyée. Je n'ai pas besoin de savoir ce qui s'est passé il y a trois secondes ou trois ans avant.
Pour moi, lorsque je les croise, se produit le "Moment's Thought", la pensée d'un instant, que Yeats dit devoir appartenir à celui qui admire un vers réussi.
Lire, oui, au lieu de regarder je lis. C'est la même impression que lorsqu'une phrase me fait tressaillir. Par exemple : l'avenir du fleuve est à la source.
Ainsi pour ce que je vois : je repars en arrière, lorsque j'ai écarquillé les yeux et que je n'avais encore en tête et sur la langue aucun mot pour définir le monde.

Erri De Luca
Traduit de l'italien par Jean-Pierre Pancrazi

Vernissage de Martin d'Orgeval "SUR FACE"

Du 3 novembre 2018 au 12 janvier 2019, la galerie Hussenot présente "SUR FACE" de Martin d'Orgeval, premier solo show de l'artiste depuis son exposition à la Maison Européenne de la Photographie en 2016.

Le travail de Martin d'Orgeval s'adresse à nos sens et à notre imagination. En 2016 sa grande exposition intitulée "Revoir" à la Maison Européenne de la Photographie, a été un accomplissement certain pour l'artiste. Il y présentait des photographies abstraites, invitant le spectateur à la contemplation d'éléments simples, cachés, inachevés, laissant la part belle au rêve et à l'allusion.

Depuis, l'artiste est en quête d'ouverture et cherche à se libérer du travail en série. Dans ses nouvelles photographies, il nous montre des situations à la fois anodines et étranges qui nous retiennent et nous interrogent par leur beauté hypnotisante. Ses œuvres sont spirituelles plus qu'informatives, suggestives plus que documentaires, énigmatiques plus qu'évidentes.

Éric Hussenot, qui collabore pour la quatrième fois avec Martin d'Orgeval, présente une quinzaine de photographies récentes de l'artiste, l'unique photographe français exposé dans la programmation de la galerie.

Dans cette nouvelle exposition, l'artiste nous dévoile son amour pour la lumière, présente dans chacune de ses œuvres, pour frapper la matière, conquérir le support et donner vie à la création.

Les photographies de Martin d'Orgeval et le titre de l'exposition lui-même sont autant d'indices qui viennent confirmer cette importance viscérale que représente la lumière dans sa démarche artistique : "Partout, la lumière caresse, envahit la surface, la coupe en deux et l'ouvre - sur les profondeurs de la matière et du temps".

Vernissage de Martin d'Orgeval "SUR FACE"
"Nuit Neige Rouge", 2016, Archival pigment print, 100 x 126.5 cm
Location: Galerie Hussenot
Eric Hussenot
5 bis, rue des Haudriettes
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 87 60 81
Fax : +33 (0)1 48 87 05 01
Mail : info@galeriehussenot.com
Internet Site : www.galeriehussenot.com
Date: Saturday, November 3, 2018
Time: 18:00-20:30 CET

id : 98255


Top