Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Guillaume Gehannin


Guillaume Gehannin est le prix indépendant de progress gallery à la 67eme édition de Jeune Création.

Guillaume Gehannin filme la zone - c'est la ceinture en grec, portion d'espace intermédiaire jamais bien définie. Il affectionne ces lieux incertains, espaces périurbains monotones, dérisoires, qui constituent l'anti-paysage par excellence : gravières désaffectées, décharges à ciel ouvert, friches industrielles, remblais et terrains vagues en contrebas des écrasantes masses de béton des infrastructures routières. Les rives aussi, lignes de démarcations instables s'il en est. L'entre-deux constitue son terrain de prospection. Ses captations « sur le motif » viennent fouiller chacun de ces endroits jusqu'à mettre à jour le réseau complexe de relations qui le modèlent et l'organisent. Inventaire minutieux et expressément dénué d'emphase, duquel transparaît l'inévitable devenir entropique de ces espaces suburbains.
Avant même de filmer pourtant, Guillaume Gehannin marche. Il faut souligner combien ses vidéos procèdent de cette activité première. Dans sa pratique, ce mode spécifique de déplacement tient en effet lieu d'outil spéculatif - c'est même le moyen artistique liminaire par lequel il revisite et interroge le paysage. La perspective critique de son travail doit s'entendre à l'aune de cette propension à la flânerie : c'est la marche qui l'amène à exprimer dans ces vidéos cette lenteur, cette liberté de mouvements qui sont autant de négation des contraintes temporelles effrénées de la condition contemporaine. Partant de lieux plus que communs c'est par la marche qu'il parvient, au propre comme au figuré, à d'autres situations.
Le choix de capter et de restituer à l'avenant ce qui dans le paysage relève de la nature ou du saccage écologique, traduit l'attachement de Guillaume Gehannin à se faire toujours témoin du monde. Façon de réaffirmer ce qui constitue pour cette première exposition personnelle le principe même de son médium : « Video !», stricto sensu « Je vois ».

Marion Delage de Luget


Né en 1988, Guillaume Gehannin est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy (ENSAPC) où il a pratiqué plusieurs médiums. Après avoir commencé son cursus avec la peinture et le dessin figuratif, il a pratiqué la performance, la pièce sonore, la photographie et le cinéma. Il a ensuite intégré l'ENSAD pour approfondir ses connaissances dans les champs de la vidéo et de la photo.
Projectionniste argentique et numérique durant ses études, il visionne de nombreux films. Il a, par la suite, eu plusieurs expériences de cameraman pour des théâtres et d'assistant décorateur sur des fictions. Il a monté avec d'autres artistes un collectif nommé «Cascades».
Il a montré son travail en 2016 au 27ème festival international de cinéma FID de Marseille, avec "Risque d'atmosphère explosive", sélectionné dans la compétition premier film, puis en 2017 au 28e FID de Marseille, ainsi qu'au Festival International de cinéma d'animation de Rimini.
En 2016, il reçoit le prix du jury au festival du court d'art district, cinéma Royal Palace (94) pour le film "La luthière". En 2011, il participe à la résidence Bandjoun Station, créée par l'artiste Barthélémy Togo au Cameroun. Il a présenté son travail à la 67ème édition de Jeune Création en 2017, à la galerie Thaddaeus Ropac à Pantin et y reçoit le prix indépendant progress gallery.

Vernissage de Guillaume Gehannin
Vernissage de Guillaume Gehannin
Location: Progress Gallery
4 bis, passage de la Fonderie
accès au niveau du 72, rue Jean-Pierre Timbaud
code : porte ou B288
75011 Paris
M° Parmentier, Goncourt, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 70 23 30 20
Mobile : +33 (0)6 98 02 72 80
Internet Site : www.progressgallery.com
Date: Thursday, November 8, 2018
Time: 18:00-21:00 CET

id : 98502


Top