Agence Germain Pire

Home

Bottom

Day



Vernissage de Tarek Benaoum "Forgotten Scriptures"


Vernissage de Tarek Benaoum "Forgotten Scriptures"

Vernissage le vendredi 16 novembre en présence de l'artiste
Exposition du 16 novembre au 22 décembre 2018

Seriez-vous prêt à délaisser votre esprit cartésien et discursif au profit d'un voyage dans l'inconscient collectif sur les traces de l'humanité ? C'est ce que vous propose le peintre et calligraphe Tarek Benaoum au travers de sa nouvelle exposition « Forgotten Scriptures ». Une invitation au rêve et à l'introspection par la redécouverte d'un langage cosmique, témoin d'un récit oublié au plus profond des temps anciens.

Tarek Benaoum présente ici les rapports que ses écritures hybrides entretiennent avec l'image, la langue et la culture dans les différentes traditions qu'il a pu rencontrer au cours de ses nombreux périples. Ses peintures témoignent d'une communion, d'un message universel représentant l'Homme et la diversité de ses cultures. Il illumine et éclaire avec maestria ses calligraphies primitives avec des mouvements subtils de couleurs vives, fluorescentes et profondes. Les couleurs de l'abstraction s'imposent dans ses œuvres, elles sont des paraboles et des allusions mystiques.

Inspiré par les écrits de ses auteurs de prédilections tels que William Blake, Jack Kerouac, James Allen ou encore T. S. Eliot, l'artiste pare les textes qu'il a choisi avec soin de dorures, de couleurs, de dessins et transforme la lettre classique en un mystérieux art pictural. Ces lettres hybrides, ces nouveaux idéogrammes, invitent le spectateur à exprimer sa propre vision et son individualité en tentant de les interpréter. Les toiles et les stèles, habillées de ces multiples formes, intriguent et déconcertent. Le lecteur doit ouvrir ses horizons et ses axes de réflexions.

Dans cette nouvelle exposition Tarek Benaoum semble utiliser chaque trait, chaque signe comme une clé d'entrée vers un système de pensée et une dimension de l'écrit.
Ces écritures primitives, oubliées telles les premières peintures pariétales, peuvent être déchiffrées grâce à une absence totale de rationalité. L'artiste utilise son propre langage au travers de ses écritures oubliées comme un manifeste ancestral, un témoignage précieux de son exploration intime et onirique aux origines des civilisations.

Texte de Cindy Charlotte Rocher

Vernissage de Tarek Benaoum "Forgotten Scriptures"
Details « Cherish your visions, cherish your ideals, cherish the music that stirs in your heart » text by James Allen Mural 10 x 9 meters for the Nasimi festival in Baku (Azerbaïdjan)
Location: Galerie Art&Craft
32, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 58 89 05 56
Mail : galerie.artcraft@gmail.com
Internet Site : www.galerie-artandcraft.com/wp
Date: Friday, November 16, 2018
Time: 18:30-22:00 CET

id : 98772


Top